Restaurant / Pizzeria Morestel

L’Hostellerie du port de Groslée

Vous recherchez un restaurant proche de Morestel ?

Vous recherchez une pizzeria proche de Morestel ?

Détendez-vous

Profitez de la vue

Une carte variée

Vous trouverez forcément ce qui vous fait envie !
Le choix ne manque pas de l'entrée au dessert !

Un cadre sympathique

Notre restaurant est situé dans un cadre tranquille, le long de la viaRhôna. Notre grande terrasse et nos terrains de jeux sont aussi fait pour les enfants.

Que vous veniez en vélo ou en voiture, vous tomberez sous le charme du lieu.

Si vous recherchez le calme et la tranquillité pour un repas, nous vous proposons de réserver à l’hostellerie du Port de Groslée. Situé dans un village bugiste typique, cet endroit est l’occasion d’une pause idéale dans un cadre enchanteur.

Le village et ses alentours

Le détour par ce lieu peut être gustatif bien sur mais c’est aussi l’occasion de visites instructives. On peut en effet y admirer les ruines du château des Marches, les vestiges du château de Neyrieu, la maison forte d’Evieu et celle de Varepe ou les ruines d’un château féodal du XIIe siècle.

Cet écrin recèle aussi la cascade de Glandieu, visite incontournable tant sa beauté est grande quelle que soit la saison. Les curieux se bousculent d’ailleurs aux abords de cette chute d’eau réputée qui peut faire l’objet d’une randonnée avant d’aller se substanter. La nature offre ainsi à cet endroit des particularités magnifiques telles les falaises qui courent de Saint-Benoît à Brégnier-Cordon.

Les sportifs peuvent aussi se rendre en vélo dans ce village par la viaRhôna, ralliant St-Gingolph à la méditerranée en passant par ce coin de l’Ain. Grâce à des voies vertes et à des voies partagées, les cyclistes se rendent ainsi de village en village en s’arrêtant comme bon leur semble.

Et il n’est pas rare qu’un groupe s’arrête face au pont suspendu de Groslée qui relie l’Ain et l’Isère en traversant le Rhône.  Ce pont est une institution dans la région. Construit pour remplacer un ancien bac à traille, il trône depuis 1912 au milieu du fleuve. Ses pylônes d’entrée forment des arcs monumentaux de chaque côté qui encadrent majestueusement cet ouvrage.

 

C’est justement à côté de ce pont que se trouve l’hostellerie du Port de Groslée.

Le lieu

Cette vue imprenable sur le fleuve et sur le pont confère à cet établissement une atmosphère tranquille et reposante. La terrasse spacieuse propose ainsi une restauration les pieds presque dans l’eau. Quant au terrain de pétanque, installé sous de grands arbres, c’est le lieu idéal pour une partie de boules entre amis.

L’hôtellerie met à la disposition de ses clients des endroits bien distincts. Le bar, tout d’abord, ouvert dès 7 heures, offre un coin cosy mais c’est aussi l’espace dédié aux soirées foot grâce à son grand écran. Les deux salles, très vastes, peuvent accueillir sans problèmes repas d’entreprises, mariages, baptêmes, anniversaires … pour des soirées à la carte concoctées selon les envies, les besoins et le budget des clients.

Cet endroit chaleureux, encadré par d’épais murs de pierres, donne une impression générale de convivialité presque familiale.

La carte

Elle attire sans nul doute beaucoup de gourmands et de gourmets. Tous les goûts sont contentés. Cependant, le chef concocte de nombreuses spécialités du coin. La salade lyonnaise par exemple est à l’honneur avec un accompagnement de lardons, de croûtons et d’œufs pochés. Que serait l’Ain et notamment la Bresse sans ses légendaires volailles. Elles sont ici agrémentées d’une sauce Montagnieu, vin typique du vignoble bugiste qui s’accommode particulièrement bien avec la finesse de ces mets. Et que dire des cuisses de grenouille nappées dans une sauce au beurre et au persil et accompagnées d’un gratin dauphinois ! Mais la carte comporte aussi des plats plus classiques cuisinés avec délicatesse et finesse.

Les amateurs de pizzas n’ont d’ailleurs pas été oubliés puisqu’on retrouve de nombreuses propositions, des plus classiques comme la margherita aux plus sophistiquées comme la pizza piquante, la pizza cannibale ou l’hostellerie.

La carte des vins offre un large panel. Le patron n’a pas oublié les caveaux bugistes dont les Mondeuses, Chardonnay, Montagnieu ou Cerdon sont issus.

Tous les vendredis soir, une soirée moules/frites est organisée pour la somme de 18 euros et tous les jours ce restaurant propose des menus entrée, plat, dessert à 14,90 euros ou à 12,90 euros si vous choisissez entrée, plat ou plat dessert.

Nul doute que cet endroit, présent depuis de très nombreuses années, est le « repaire » des gastronomes de la région et d’ailleurs. De nouveaux propriétaires ont investi les lieux depuis juillet 2019 et continuent à faire vivre cet endroit avec une cuisine généreuse à base de produits frais rappelant les soirées inoubliables organisées par les bugistes.